Les principes de la chrononutrition.

Pour moi, mais aussi pour beaucoup, le chrononutrition n’est pas un régime en tant que tel, mais une réorganisation de notre régime alimentaire.

C’est le Docteur DELABOS qui a couché sur le papier ces principes issus de ses études sur la chronobiologie et l’alimentation.

De nombreuses études médicales ont été menées depuis une trentaine d’années avec l’INRES démontrant même une baisse de la cholestérolémie associée au suivi des principes de la chrono nutrition.

Mais je vous laisserai vous documenter directement à la source en allant sur le site du fameux Docteur….

Sur ce blog, je n’ai pas la prétention de tenir un discours scientifique, mais essayer d’être le plus juste et de vous indiquer la synthèse des grands principes de la chrono nutrition que j’applique depuis le 8 novembre 2015.

Alors oui, ce « régime » est déroutant !

Toute nourriture (ou presque) est bonne, mais cela dépend du moment où vous l’ingérez, votre corps n’ayant pas les mêmes besoins tout au long de la journée et ne sécrétant pas les mêmes hormones le matin que le soir ou pas dans les mêmes quantités.

En tout premier lieu, j’ai eu pratiquement une révélation !  J’ai découvert que manger gras n’est pas le problème, mais que c’est le sucre qui est mauvais….

J’ai appris que manger gras à certains moments me faisait maigrir !! Ce qui va à l’encontre du principe de « mangez light, bougez, éliminez » que l’on nous assène à longueur de journée, de pages de magazine et autre spot publicitaire.

En second lieu, j’ai compris que le sucre est l’ennemi caché partout dans notre alimentation raffinée, transformée, industrialisée, y compris allégée….

Car le sucre appel le sucre, fait de nous des zombies accrocs au sucre. Vous mangez sucré et une heure ou deux après, vous avez « faim ». J’étais moi aussi un drogué au sucre !!

L’exemple le plus parlant étant le « bon » gros burger de chez « Mc QuicKing » ! Vous savez qu’il fait 700 kcal minimum, et pourtant, une heure et demie après l’avoir avalé, vous avez de nouveau faim…Tout simplement le pain est tellement raffiné qu’il contient énormément de sucre, idem dans la sauce,  Dès lors, votre corps réclame à nouveau du sucre et ainsi, vous allez grignoter à nouveau du sucré qui sera stocké immédiatement en graisse, votre corps n’ayant pas besoin d’un nouvel apport énergétique à ce moment-là.

Cependant, même si tout est autorisé, quelques petites choses sont à éviter, soit à supprimer.

La seule chose que l’on m’a supprimée, c’est le lait et ce qui est à base de lait, tels que les entremets et yaourt/fromage blanc. Pourquoi ?  Car le lait contient du lactose, donc du sucre !

Et par exemple le professeur de Médecine, le Pr. Joyeux préconise lui aussi l’arrêt du lait à l’âge de 3 ans, car notre système digestif ne serait pas adapté après l’âge de 3 ans pour digérer le lactose, mais c’est une autre raison là….

En tout cas, les produits laitiers en soient ne sont pas proscrit, puisque le fromage qui ne contient pas de lactose est mis à l’honneur.

En gros, on peut manger de tout, tous les aliments sont bons, cela dépend du moment où on les mange.

Et surtout, il faut manger dense, de bons aliments, pas de plats préparés allégés…

Et ce régime alimentaire suit les principes de bon sens populaire : manger comme un roi le matin, un prince le midi et un pauvre le soir…

Les grands principes sont les suivants :

– Petit déjeuner : Manger gras le matin au petit déjeuner avec du fromage ou de la charcuterie et un œuf + un peu de pain + beurre. Avec cela on a droit à un café ou thé, mais pas de lait ni de sucre.

En fait, le gras avalé le matin, il faut 8h à l’organisme pour le digérer.  Donc du coup, la digestion lente fournit de l’énergie tout au long de la matinée et en début d’après-midi.

 

– Déjeuner :  Manger un plat unique (viande blanche ou rouge) + féculent (haricot blanc, lentilles, quinoa, petit pois, pommes de terre, pâtes ou riz complet).

Mais pas d’entrée, ni de dessert.

On fait un repas dense riche en protéine accompagné d’un peu de féculents qui permettra la reconstruction cellulaire durant la fin de journée et la nuit. De manière étonnante, cela est suffisant, alors que l’on ne respecte pas le sacro-saint « entrée-plat-dessert » … !

– Un goûter : Eh oui, un goûter et qui plus, sucré ! Et le goûter est obligatoire en fin d’après-midi ou plus tard, en fait dès que la faim réapparaît, car à ce moment-là, le sucre ne provoquera pas de pic d’insuline et ne sera pas transformé pour être stocké sous forme de gras.

Il sera immédiatement utilisé pour la fin de journée pour fournir l’énergie manquante. A ce moment-là, j’ai droit à des fruits secs (amande, noix, noisette) ou même à du chocolat noir à plus de 70% de cacao (en phase 2), et en plus des fruits ou jus de fruit frais ou fruits secs (figue, abricot, etc.) ou compotes.

– Dîner :  si vous avez faim (et ce qui est dingue, c’est que régulièrement je n’ai pas faim, car des fois je prends mon goûter entre 18h et 20h, n’ayant pas faim avant), un dîner léger avec poisson (ou viande blanche en 2d choix) et légumes.
Durant les phases d’amincissement que je suis en ce moment, j’ai droit à un repas « joker » par semaine, ou je peux manger entrée, plats, dessert, alcool sans me soucier de rien….

Avec cette méthode, j’alterne deux phases (quantité pour moi qui mesure 1m75) :

  • Phase 1 qui dure pendant 4 semaines

Matin :  70g de fromage (ou de charcuterie et un œuf) le matin et 40g de pain + 10g de beurre et café/thé sans sucre

Midi : 170g de viande et 3 cuillères à soupe de féculent

Goûter : 1 fruit frais ou un jus de fruit frais (12,5 cl) + barre protéiné

Soir : 140 g de poisson (ou volaille) le soir + légumes

  • Phase 2 qui dure pendant 2 à 4 semaines avec des quantités plus importantes

Matin :  90g de fromage (ou de charcuterie et un œuf) le matin et 50g de pain + 10g de beurre et café/thé sans sucre

Midi : 200/220 g de viande le midi et toujours cuillère à soupe de féculent

Goûter : 30 gr de chocolat ou 30gr de fruit sec (amande, noix, noisette) + 2 fruits frais ou 2 jus de fruit frais ou deux compotes.

Diner : 140 g de poisson (ou volaille) + légumes.

 

Pendant la phase 1, j’ai perdu en moyenne à chaque fois 4 à 5 kg et pendant la phase 2, en mangeant plus, je ne grossis pas, je stabilise ; voir j’arrive à perdre jusqu’à 1kg encore…

Je dois alterner ces deux phases jusqu’à atteindre mon poids cible.

Et ensuite, il y aura une phase 3 ou les quantités augmentent encore, et où je resterais sur les principes de la chrono nutrition….

Et là, j’aurai droit à 2 repas « joker » sans aucune limite par semaine.

Sinon, même pendant les phases d’amincissements, les repas au restaurant pour des déjeuners sont facilement gérables, avec un plat de viande et des pommes de terre ou autre féculent (et oui, je n’arrête pas les restaurants avec les clients du coup) et un café.
Le docteur DELABOS a écrit un livre avec une méthode (là il donne des quantités en fonction de sa taille pour maigrir plus vite).

Si l’on suit gentiment les principes sans respecter les quantités préconisées selon sa taille, et bien on perdra aussi du poids, mais plus lentement.

Son bouquin vaut 16 €. Un lien sur amazon :

http://www.amazon.fr/Mincir-vite-rester-mince-Chrono-nutrition/dp/2226217800/ref=sr_1_3?ie=UTF8&qid=1455733180&sr=8-3&keywords=delabos

Bref, une révélation, et pour le moment, ça me convient et me réussis.

Les photos d’avant le régime et après 1 mois sont parlantes 🙂

Elles arrivent dans un autre article et seront suivies de publication régulière des photos après chaque phase 1…

 

 

credit photo: http://www.masculin.com/lifestyle/1611-manger-gras-et-maigrir-c-est-possible/comment-bien-manger-gras.html#

 

 

Publicité

24 réflexions au sujet de « Les principes de la chrononutrition. »

  1. Bonjour Sam,

    Votre présentation est très convaincante. Je mets juste un bémol : il n’y a en fait aucune étude clinique digne de ce nom démontrant l’efficacité de la chrononutrition. À l’époque du professeur Rapin, en 2003, une étude a été réalisée pour montrer qu’effectivement il n’y avait pas d’augmentation du « mauvais cholestérol », car c’est ce que certains affirmaient à l’époque où on faisait encore la guerre au gras… Mais cette étude unique a été faite sans groupe témoin ni suivi sur le long terme. L’efficacité est donc montrée par l’expérience clinique du Dr Delabos et les témoignages de milliers de « pratiquants » !

    Pour ce qui est de la pratique, j’ai souvent entendu dire ou lu que les gens qui font de la chrono se privent de légumes, et que 5 fruits et légumes par jour blablabla. C’est vrai si on saute souvent le repas du soir – ce qui indique un excès au goûter et peut-être au déjeuner. Mais personnellement je trouve aussi qu’il est maladroit de réduire le repas de midi à viande + féculents. Dès le début, dans ma famille, nous avons inclus des légumes verts à midi, quitte à réduire les féculents, ainsi que quelques crudités car la vitamine C rend biodisponible le fer d’origine végétale – même si c’est juste une branche de persil et des gouttes de citron dans l’eau de boisson.

    Eau de boisson à ne pas oublier, sinon beaucoup d’ennuis : épuisement du foie qui en a besoin pour assimiler le repas, sous-hydratation qui provoque des insomnies (le cerveau meurt de soif) ou/et des migraines, tout ça peut finir par un accident grave (AVC). Donc 3 verres d’eau (450ml) à chaque repas…

    Le soir, quand nous ne dînons pas, nous buvons et prenons 2 capsules d’huile de krill, pour les omega-3 et l’astaxanthine. On peut commander cette huile pas chère à un labo allemand : https://www.kraeuterhaus.de/index.php?module=shop_articles&index%5Bshop_articles%5D%5Baction%5D=details&index%5Bshop_articles%5D%5Bdata%5D%5Bshop_articles_id%5D=1694&lvs=1694

    Des probiotiques et prébiotiques : c’est important mais la méthode n’en parle pas. Nous consommons presque tous les jours un peu de kéfir ou kombucha (fait maison), un peu de choucroute crue, de l’ail et de l’oignon, des pickles bio et même des yaourts environ 3 fois par semaine (au moment du goûter). Nos fromages sont tous au lait cru. L’interdiction du yaourt est basée sur des arguments vagues qui évoquent un « agent de croissance » distinct du lactose (ce dernier étant en petite quantité dans le yaourt), je crois qu’il y a une grossière confusion entre l’hormone de croissance humaine (HGH) et l’IGF-1. On a justement besoin d’HGH pour éliminer du gras et faire du muscle, mais notre corps la fabrique quand on fait de l’exercice intensif, elle ne se trouve pas dans la nourriture !

    Un autre point qui rebute de nombreuses personnes est la quantité de viande. Elle est excessive, à mon avis, telle qu’indiquée. On a déjà une bonne dose de protéines avec les fromages et œufs le matin. Tout excès de protéines peut être transformé en glucose, c’est pas génial ! (Cf. les Américains king size qui consomment une entrecôte de 500g au restau…) La quantité de protéines est estimée à 1g par kg de masse maigre, soit environ 0.7 g par kilo de poids corporel. Elle dépend aussi de la dépense physique. Pour moi qui fais de l’entraînement intensif tous les 2 jours plus 2h de marche quotidienne, avec une taille de 164cm et 66 ans d’âge, c’est en moyenne 120g de viande rouge à chaque repas de midi. Avec cette quantité, j’ai perdu mes 25 kilos de surpoids en un an. Le plus simple me paraît de réduire un peu jusqu’à ce qu’on constate une différence sur la balance et la quantité de masse grasse corporelle.

    Quand j’ai débuté la chrono, on ne parlait pas encore de « 3 phases » mais il y avait une méthode « starter » qui correspond à la première phase actuelle, avec des protéines de lait à prendre au goûter (une saloperie bourrée d’aspartame achetée en pharmacie). J’avais envie de commencer par un starter pour mincir plus vite, mais un homme du forum m’a dit que ça ne servait à rien car lui avait perdu 30 kilos en un an avec la chrono « standard » (donc la « phase 3 » actuelle). Et une dame experte a ajouté que les hommes mincissent souvent bien plus vite que les femmes…

    Donc je n’ai rien fait de spécial. J’ai essayé le « starter » pendant un mois au milieu de l’année, pour voir, mais je n’ai rien vu : ça n’accélérait pas mon amincissement.

    Les jokers c’est obligatoire ! En chrono « de croisière » on en fait deux par semaine. J’ai remarqué que si je ne les faisais pas mon corps se mettait en mode « survie » et que cette semaine-là la perte de poids était bien plus faible. Les semaines où j’ai le plus minci étaient celles où j’ai fait des bringues hallucinantes commme manger+danser une nuit entière ou faire un banquet pendant 12h pour un anniversaire de mariage… Notre organisme a besoin d’être « rassuré » sur le fait qu’on n’est pas en train de le rationner.

    J’ajoute, pour nous, la pratique indispensable d’exercice intensif et celle du jeûne fractionné : j’ai publié des pages à ce sujet sur mon site : http://lebonheurestpossible.net

    En tout cas ça me fait un plaisir immense de lire votre témoignage !

    J’aime

  2. Bonjour !

    Tout d’abord félicitations pour votre perte de poids et un immense merci pour ce blog super motivant !!
    J’ai commencé la chrononutrition ce matin et je me pose une question… Ce régime m’a été conseillé sur facebook par une ancienne copine de collège devenue nutritionniste (ou diététicienne j’sais plus bien 😕) mais elle ne m’a pas parlé des différentes phases… Pensez vous que je perdrai du poids en ne faisant pas l’étape starter et en ne suivant « que » les principes et les quantités de la chrononutrition ?
    Encore bravo et merci pour votre implication c’est top d’avoir des témoignages comme le vôtre !!

    J’aime

    1. Bonjour Ladia. Merci pour tes retours et tes compliments pour le blog ! Vous êtes ma motivation lorsque vous me commenter ! 🙂
      Alors, oui, si tu suis les principes de la chrononutrition, tu maigriras, mais juste plus lentement !
      Je suis le programme en 3 phases du livre « mincir vite et rester mince » (anciennement starter) du dc Delabos.
      Après selon ton nombre de kg à perdre et tes objectifs en terme d’atteinte (pour l’été, etc…), si tu n’as pas envie de te mettre la « pression » et si prendre 2 ou 3 mois de plus ne te dérange, ne change rien ! 🙂
      Ce qui compte c’est le résultat atteint…Cf la fable du lièvre et de la tortue 🙂
      Bon démarrage de la chrononutrition et à bientôt pour me lire et commenter mes futures articles ! 😉
      Sam.

      J’aime

  3. Quand j’ai fait la chrono je n’ai jamais fait le « starter » (phase 1 dans les livres récents) sauf pendant un mois en milieu d’année, pour m’apercevoir que ça n’accélérait pas mon amincissement. Résultat, moins 25 kilos en un an… Donc inutile d’acheter des compléments protéinés ! Sur le forum chrono, à cette époque, on m’avait conseillé avec beaucoup de justesse de ne pas essayer le starter pour débuter. Mais la mode a bien changé apparemment, sans aucune justification.
    http://lebonheurestpossible.net/nutrition/chrononutrition-experience/

    J’aime

  4. Merci messieurs pour ces explications ça me rassure 😉 je trouvais ce mode d’alimentation un peu trop facile à suivre pour réellement croire que ça me ferait maigrir du coup vous me rassurez 😉 on chronote on chronote ^^

    Aimé par 2 personnes

  5. La plupart des personnes en surpoids qui se mettent sérieusement à la chrono, sans oublier aucun détail (comme par exemple une hydratation suffisante) mincissent effectivement. C’est facile mais il y a de très nombreuses causes d’erreur.
    Compter quand même un an ou deux pour éliminer le surpoids. Les derniers kilos partent plus lentement pour deux raisons : (1) on se fixe souvent un objectif trop bas, et (2) la courbe est asymptotique puisqu’on ne fait que déplacer un point d’équilibre. Après avoir perdu 25 kg j’en ai repris 4 dans les deux années qui ont suivi. Depuis, c’est stable, avec une baisse des centimètres car l’exercice me fait remplacer la graisse par du muscle. L’amie qui avait motivé mon essai m’a dit qu’elle me préférait ainsi car je paraissais trop étriqué avec le poids que j’avais ciblé !
    Les femmes mincissent souvent à un rythme moins régulier que les hommes à cause du cycle hormonal. Il se pourrait que dans la 2e phase du cycle l’organisme fasse des réserves « pour le cas où on serait enceinte ». C’était l’observation d’une pratiquante mais je n’ai pas vu ce sujet discuté sur les forums. Les gens ont un peu trop les yeux rivés sur la balance alors que ce sont les mensurations qui comptent, et surtout l’état de santé. Aujourd’hui quand je conseille la chrono c’est pour améliorer la santé… La perte de poids est seulement un aspect de la guérison de ce qu’on appelle syndrome métabolique. On fait autant la chrono pour éviter ou réduire le diabète, l’hypertension, le mauvais cholestérol. Et pour ça je crois indispensable de combiner la chrono avec les autres pratiques qui font reculer le syndrome métabolique : exercice de haute intensité, jeûne intermittent, qualité du sommeil. Chacune des pratiques a beaucoup d’effet, mais toutes mises ensemble c’est formidable – et à n’importe quel âge !
    Enfin il y a un lien encore inconnu entre la manière dont nous réagissons à un changement de nutrition et notre microbiote intestinal. Cela peut expliquer que des personnes ne répondent pas du tout à la chrono pendant un certain temps. Comme c’est dans les deux sens, on peut améliorer son microbiote par le choix des aliments. Donc prévoir des probiotiques naturels dans l’alimentation : choucroute crue (bio), pickles, kéfir ou kombucha et même un yaourt 2 ou 3 fois par semaine – c’est hérétique, mais j’assume !

    Aimé par 1 personne

  6. Merci pour toutes vos précisions. En ce qui me concerne lorsque j’ai commencé la chrono j’ai constaté 1 légère perte de poids : 2 kgs sur 4 mois et depuis plus rien. A savoir que j’avais déjà auparavant 1 alimentation équilibrée pas de viennoiserie ni gateau ni grignotage en dehors des repas. Seule différence notable avec la chrono c’est que je prenais souvent 1 yaourt en dessert le midi et le soir et quelques fois en entrée des crudités . j’ai tjrs pratiqué du sport minimum 3 à 4 fois par semaine.
    1 précision non négligeable c’est que j’ai 1 disfonctionnement de la thyroïde (je suis limite en hypothyroïdie et soignée par homéopathie pour limiter les dégâts), du coup ma chaudière (glande thyroïde ) fonctionne au ralentit et ne brûle pas autant de calories que ce que je voudrais !!!
    Avez vous 1 conseil à me donner : à savoir que j’ai 48 ans mesure 1.74 et pèse 69 kg.

    J’aime

    1. Bonjour Virginie.
      Déjà, 2 kg de moins, c’est bien ! 🙂 , même si ton corps à mis du temps pour les faire disparaître, ce qui compte c’est qu’il ne sont plus là ! Après, je note que tu as un peu de poids à perdre, mais rien de dramatique, vu ta taille pour 69 kg.
      Enfin, sur la question de l’hypothiroïdie, je ne suis pas compétent pour te répondre !
      Il conviendrait pour un cas médical comme le tien de te faire suivre par un médecin chrononutritionniste (et non pas juste un chrononutritionniste) qui aura la connaissance médicale et l’approche de la méthode qu’il pourra combiner. Pourquoi pas le Dc Delabos qui consulte, mais à Rouen je crois….?
      Le seul conseil que je pourrai te donner, vu que tu pratiques 3 à 4 séances de sport par semaine, c’est de supplémenter tes apports en protéines juste avant tes séances de sports comme le conseille de le Dc Delabos, dans ton cas d’activité physique régulière. (voir je crois mon article sur les protéines, dans un commentaire).
      Bonne continuation et bon courage ! Ne lâche rien ! 🙂
      Sam

      J’aime

  7. Bonjour,
    C’est tres encourageant, je m’ y suis mise depuis 15 jours et déjà 4 kilos de perdu.
    Je ne peux pas acheter les barres proteinées recommandées (trop cheres) par quoi puis je les remplacer pour le gouter.
    Merci.

    J’aime

      1. La page sur les protéines me paraît très bien faite, même si je ne suis pas passé par cette étape qui fait partie de ce qu’autrefois on appelait « starter » en chrononutrition. Si je perdais 4 kilos en 15 jours, et si la perte continuait (car il se peut que les premiers kilos soient de l’eau accumulée) je ne me soucierais pas de consommer des protéines au goûter. Sauf peut-être si j’avais des difficultés à dormir en ayant pris toutes les précautions (voir https://lebonheurestpossible.wordpress.com/sommeil/une-education-du-sommeil/).
        Il y a 7 ans le Dr Delabos ne vendait pas les barres protéinées mais recommandait une poudre appelée « Tryptozen » en pharmacie. Ça coûtait horriblement cher et c’était sucré à l’aspartame : les édulcorants artificiels sont encore plus dangereux que le glucose pour provoquer de l’insulinorésistance… Donc j’ai essayé un mois (ça n’a rien changé) puis abandonné. Donc vérifier que les « whey » protéines vendues pour les sportifs ne soient pas chargées en édulcorants. Il y en a aussi sur http://Mercola.com mais probablement bien plus chères si on inclut le port et la douane.
        Je vais probablement me faire excommunier en disant qu’il arrive souvent que j’aie envie de prendre une tranche de pain avec les sardines à l’huile et la salade du dîner, car ce petit apport de glucides m’évite un réveil nocturne (le Dawn phenomenon – https://lebonheurestpossible.wordpress.com/nutrition/dawn-phenomenon/). Moins iconoclaste, les jours où je fais de l’exercice de haute intensité je me garde 5 minutes d’exercice juste avant le coucher => l’hormone de croissance reboostée !

        J’aime

      2. Pas question d’excommunication Bernard. Je suis toujours ravi de lire et apprendre avec tes commentaires constructifs. Et sache que j’apprecie d’autant plus tes compliments compte tenu de ta connaissance de la chrononutrition. Merci de tes visites régulières 😊.

        Aimé par 1 personne

  8. Je viens de lire le principe de la chrononutrition sur votre blog. J’hésite à acheter le livre car je ne consomme pas de gluten, lait animal, soja, choux, radis, viande, je souffre d’une hypothyroïdie hashimoto et j’ai pris beaucoup de poids en mangeant très peu. Je fais un peu de sport mais suis en convalescence d’une opération avec complication. Donc puis-je adapter ce régime avec les aliments que je mange ?

    J’aime

    1. Bonjour Steph

      je ne peu te répondre par rapport à ta pathologie, n’étant pas médecin. Mais dans la liste de tes interdits, il y a la viande qui est consommé en quantité dans le cadre de la chrono nutrition, le midi….Cela me paraît donc incompatible. Mais là il te faudrait plus consulter un médecin chrono nutritionniste pour ne pas faire n’importe quoi. Mais sinon, rien ne t’interdit de manger selon le schéma chrono et de remplacer la viande le midi par le poisson par exemple….pour l’adapter à ton cas…

      J’aime

    2. Je partage entièrement l’avis de Sam. Alain Delabos dit souvent, et il l’a écrit dans ses livres, que si l’on souffre de pathologies indépendamment du surpoids, une consultation médicale est inévitable. Il me paraît hasardeux par exemple de dire si votre surpoids est lié à l’hypothyroïdie ou au déséquilibre alimentaire qui, apparemment dans votre cas serait de trop de glucides en pas assez de graisses et protéines de bonne qualité. Dans ma première phase d’obésité, pendant l’adolescence, j’étais à la fois hypothyroïdien et mal nourri parce que, vous comprenez : « Si vous êtes gros il faut manger moins gras ! »

      L’équilibre entre glucides et lipides (graisses) est donc fondamental et a donné lieu à une propagande qui a transformé en obèses des millions de personnes en bonne santé. Voir mon article : https://lebonheurestpossible.org/glucides-ou-lipides/

      Le médecin chronutritionniste vous demanderait si l’abstention de gluten, choux, et je suppose fromages, est un choix que vous avez fait à partir de convictions personnelles sur la nocivité de ces aliments, ou parce que vous souffrez d’allergies ou d’incompatibilités.

      La question d’une « chrono végétarienne » reste ouverte à mon avis. Alain Delabos affirmait sur un ton moqueur qu’un végétarien heureux ne peut être qu’obèse, ce qui est une simplification du problème de choix des protéines (voir https://lebonheurestpossible.org/proteines/). Pour avoir vécu 13 ans en Inde entouré de gens pour la plupart heureux et végétariens mais pas obèses (bien que beaucoup le soient devenu aujourd’hui, et moins heureux !), je crois plutôt qu’il peut exister d’autres approches conformes à la chronobiologie de la nutrition. Mais à partir d’autres sources de protéines, d’ailleurs très diverses en Inde rurale. Toutefois, ces régimes alimentaires sont adaptés à certaines populations, certains gènes, certains microbiomes… De même que la consommation de graisses saturées autres que celles de fromages dans les pays d’Extrême-orient.

      Pour résumer, les solutions existent sans doute, mais elles ne sont pas forcément adaptées à notre métabolisme. Certains s’adaptent, car les microbiotes évoluent, et avec eux l’expression de certains gènes plutôt que d’autres. Nous avons quand même une chance extraordinaire en France avec une palette très large de fromages artisanaux affinés (donc sans lactose) qui permettent d’équlibrer ses menus sans consommer des quantités excessives de viande.

      J’aime

  9. Bonjour,
    Je viens de m’y mettre depuis 2 semaines. Bien que monsieur ne soit pas convaincu par la méthode (le fromage le matin et la viande le midi le laissent perplexe, vu que j’en mangeais beaucoup moins avant et pas aux heures appropriées) je vais persévérer car je ressens déjà des effets bénéfiques sur mon sommeil et j’ai déjà perdu au moins 1 vrai kilo ! Les résultats que j’obtiendrai le stimuleront peut être pour lui-même 😉
    Néanmoins, j’ai quelques questions (je n’ai pas trouvé la réponse dans le livre) :
    – le kéfir maison peut-il être consommé le matin et en quelle quantité ?
    – les boites chrono-box sont données en terme de volume, quelqu’un a-t-il une idée du poids contenu dans chacune ?
    – devrais-je me supplémenter en vitamines ? sur quelle durée ?
    Merci encore pour votre blog, c’est très motivant. Pour ma part, j’ai un objectif de -15kgs, l’idéal étant -23kgs, mais bon, je vise déjà les -15kgs, pas trop rapidement, ensuite je verrai.
    Bonne journée
    Fanny

    J’aime

    1. Bonjour Fanny,

      désolé de ne valider ton commentaire que maintenant à mon retour de congé.
      Pour les Chronobox, le poids contenu dans chacune diffère selon les aliments. Impossible donc de te répondre…:-(
      En chrono starter, la supplémentation en vitamines est sur la durée des phases 1 et 2 plutôt restrictives.

      Qu’à donné ta chrono entamé depuis début juillet environ ? Es tu satisfaite ? 🙂
      Je reviens prochainement sur le blog, pour le mettre à jour et le faire vivre à nouveau .
      A bientôt.

      J’aime

  10. Bonjour Sam !
    Merci pour cet article, tu m’as convaincu 🙂 je prépare déjà la liste de courses pour attaquer dès demain ! Une bonne quinzaine de kilos à perdre,ça prendra le temps qu’il faut mais c’est une solution qui me semble la plus appropriée… Les régimes à répétition, j’en peux plus ! Effectivement cette méthode paraît être une rééducation alimentaire, j’espère pouvoir constater des résultats probants d’ici quelques semaines 🙂

    J’aime

  11. Wouw! C’est le premier blog sur lequel je peux lire véritablement des commentaires constructifs sur la Chrono-nutrition!

    Il existe deux thèses de doctorat dans lesquelles l’alimentation chronobiologique est traitée. Je vous poste un lien ci-dessous:

    Cliquer pour accéder à BUPHA_T_2017_COUROT_EDOUARD.pdf

    Étant donné le caractère semi-scientifique des livres écrits par le Dr. Delabos, je me permets quelques commentaires par rapport à cette alimentation, qui devrait s’apparenter plus à une véritable hygiène de vie qu’à un moyen de mincir à tout prix.

    Premièrement, aucun écrit scientifique ne justifie véritablement la dissociation entre les féculents et les légumes à ma connaissance. Ce que préconise le Dr Delabos relève plus d’une pirouette permettant aux « patients » de perdre plus vite de la masse grasse et de diminuer les apports en glucides. Ce faisant, la Chrono-nutrition qu’il pratique est un franc succès, surtout auprès des femmes (il suffit de lire ses livres attentivement pour se rendre compte que l’auteur s’adresse principalement à la gente féminine). Comme il a été souligné dans les commentaires plus haut, il arrive souvent qu’on n’ait plus faim le soir pour dîner et ainsi apporter des légumes dans l’alimentation, ce qui génère des carences en fibres.

    Cependant, il est clair que la consommation de féculents le soir est à éviter, ainsi que la consommation de viandes rouges. Il serait intéressant de voir les résultats obtenus en alternant la prise de féculents avec la prise de légumes le midi les jours où on ne doit pas fournir d’efforts physiques. C’est d’ailleurs ce qui est suggéré pour des morphotypes du style Don Camillo et Monastique (poitrine surdéveloppée et taille fort épaissie).

    Une dernière remarque peut-être concernant la quantité de viande le midi. Le Dr. m’a souvent suggéré d’ingurgiter (mes termes) jusqu’à 400 g de volaille le midi étant donné que je faisais 8h de sport par semaine, 360 g des autres viandes blanches et 340 g minimum de viande rouge. J’avoue l’avoir fait parce que je suis un viandard, mais à ce moment-là la Chrono-nutrition devient une alimentation surprotéinée. L’amincissement rapide et l’amaigrissement sont donc améliorés, mais à quel prix? Je pense que Bernard Bel peut nous guider concernant cette dimension :).

    Merci de m’avoir lu!

    J’aime

    1. Bonjour,

      merci pour ce retour sur mon blog. Cela me motive à en reprendre la gestion et le partage de mon expérience, sans complaisance après un passage un peu à vide pour des raisons extérieures au principe même de la chrono nutrition, qui tiennent plus de mon organisation (ou absence d’organisation sur certains aspects) personnelle.
      Après un an de chrono nutrition, je suis allé voir le Dc DELABOS car je stagnais. Faisant aussi du sport, il m’a passé à ce type de quantité de viande, que pour le coup, je trouvais particulièrement exagérée…
      A bientôt sur le blog.

      J’aime

  12. C’est vrai que la quantité de viande peut poser problème – et pas seulement pour des raisons éthiques ou économiques.
    Avec Chrs Bcht, nous en avons commencé à en discuter, au bas de la page https://lebonheurestpossible.org/proteines en appliquant quelques formules, mais je ne suis pas sûr que les calculs prennent en compte toutes les variables… Même chose quand il s’agit de se fixer un « poids idéal ». Une amie m’a dit qu’elle me trouvait « bien mieux » après que j’aie repris 4kg au-dessus de ce qui avait été la cible de ma chrono. Mais dans ces 4kg il y avait une part non négligeable de muscles.
    Il me semble que les experts de chrono manquent de connaissances et d’expérience de l’entraînement physique sous ses diverses formes…

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s